Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

There's no one you can save that can't be saved

Publié le 28 Avril 2009 par Maligreen dans Song Of The Day

Le matin j'aime me laisser guider au gré du mix que fait mon ipod pour moi (ouais, j'me la pète, graaaave), puisque les chansons arrivent dans le désordre, et j'adore ça, ça m'influence dans mes pensées.

Ce matin, sous la pluie, temps très très gris, pas super en joie, voici le titre qui a changé ma façon d'aborder cette journée...


40 ans que ces paroles ont été écrites, et pourtant, la recette n'a pas changé.

There's nothing you can do that can't be done.
Nothing you can sing that can't be sung.
Nothing you can say but you can learn how to play the game.
It's easy.

Nothing you can make that can't be made.
No one you can save that can't be saved.
Nothing you can do but you can learn how to be you in time.
It's easy.

All you need is love.
All you need is love.
All you need is love, love.
Love is all you need.

Nothing you can know that isn't known.
Nothing you can see that isn't shown.
Nowhere you can be that isn't where you're meant to be.
It's easy.
Lire la suite

I wan't to thank you

Publié le 23 Avril 2009 par Maligreen dans Au jour le jour

for giving me the best days of my life.

Le 23 avril, j'attends cette date toute l'année.

Je l'avoue ça me plaît trop d'être au jour de mon anniversaire.
Je me rappelle de mes 10 ans et de ma jolie bague offerte par ma maman.
De mes 14 ans, avec mes longues boucles d'oreille trop grandes pour moi et mon acné...
De mes 17 ans, fêtées pour la première fois avec mes copains, chez Kanou
De mes 18, chez mes parents avec tous les potes, l'émancipation ou presque
De mes 20 ans, la fête surprise !
Et puis mes 21, enfin amoureuse et heureuse sur tous les plans
Et depuis ça n'a jamais cessé, tous les ans c'est une fête, même si c'est un jour de semaine, on pense à moi, on me le dit, c'est tout con mais ça fait trop plaisir.

Aujourd'hui dès 7h du mat les textos, les coups de téléphone, les messages mail, facebook, les commentaires sur mon blog, les fleurs, le champagne, le cd dans ma boîte aux lettres... tout ça, ça m'a regonflé mon petit coeur un peu malmené ces derniers temps.

Je vous aime, car vous faites de moi ce que je suis. Une presque jeune fille, une femme libre, une fille bien dans ses baskets ! enfin, j'espère, le plus longtemps possible.

Merci.



Lire la suite

Wake Up

Publié le 23 Avril 2009 par Maligreen dans Song Of The Day

It's a nice day !

It's my birthday !!!


Lire la suite

Tu es la seule qui m'aille, je te le dis sans faille

Publié le 22 Avril 2009 par Maligreen dans Song Of The Day

Reste cool bb sinon j'te dirai bye bye

Hier aprem un pote du boulot est entré dans mon bureau en fredonnant ces mots, et ça m'a rappelée de trop bons souvenirs. J'ai dû taper ces paroles dans Google pour ressussiter cette chanson de Menelik (classée dans mon cerveau avec Respect d'Alliance Ethnik) Pourtant à l'époque je trouvais cette chanson tellement délire que j'avais acheté... la K7 je crois. Et oui ça date.

Bref, the SOTD est donc (une fois n'est pas coutume) du rap de midinette... et ça a le mérite de donner envie de bouger ses fesses.



Lire la suite

T'es gland toi alors

Publié le 22 Avril 2009 par Maligreen dans Au jour le jour

Avant hier, ma fille voulait absolument que je lui passe sur You tube ses hits préférés, à savoir Parle à ma main et Couroucoucou Stach Stach... on a terminé avec le clip des Enfoirés, le dernier, à la fin duquel des personnes changent de visage grâce à la technique du morphing.  J'ai eu l'idée lumineuse de lui montrer le clip de Michael Jackson, Black or White, qui à l'époque (il y a 18 ans, et oui !) était le premier à utiliser cet effet.

Evidemment, son frère et elle ont adoré, et c'est maintenant leur clip fétiche. Vu qu'il y a la scène où le jeune Mackauley Culkin envoie son père (John Goodman) dans les étoiles à coup de gros son de guitare électique. Et puis à la fin les visages qui se transforment.

A un moment donné il y a un blondinet que j'ai qualifié devant mes enfants de "canon".

Le lendemain soir, Alice me dit : 
- comment tu avais dit pour le garçon, qu'il était "gland" ?
- Je lui dis "non non, pas gland, canon".
- Ah je croyais que c'était "gland" le mot. Et ça veut dire quoi canon ?
- Ben qu'il est beau. Pourquoi ?
- Ah d'accord parce que aujourd'hui j'ai dit à Enzo "t'es gland toi" et il m'a demandé ce que ça voulait dire, et j'ai dit "ben t'es chou".


Et voilà, à l'école des louloux, les enfants qui s'aiment bien vont se le dire en se "traitant" de glands...

Et moi j'ai entrepris de leur faire découvrir Michael Jackson, qui n'était pas pour rien le numéro 1. Et sa musique n'a pas pris une ride. Lui non plus d'ailleurs mais pour des raisons plus obscures.

Je suis d'ailleurs retombée sur cette magnifique chanson d'amour...

Lire la suite

Quelqu'un d'autre

Publié le 17 Avril 2009 par Maligreen dans Song Of The Day



C’est drôle
Mais bien souvent
J’ai pensé à ça
J’aurais pu changer de rôle
Aussi souvent que je changeais de pièce, d’envie ou d’état
Renaître, connaître autre chose
Demain si tout explose
On voudrait tous être


Refrain :
Quelqu’un d’autre
Juste une fois dans sa vie
Que tout soit si différent
Quelqu’un d’autre
Mais est-ce que ça suffit
Pour oublier des moments
Quelqu’un d’autre
Quelqu’un d’autre
Changer de peau, de décor
Quelqu’un d’autre
Quelqu’un d’autre

C’est comme ça
Que je vois les choses
Dans la tête des autres
C’est peut-être plus marrant

Parfois
On ne peut plus voir en face
Sa vieille carcasse
Et au bout d’un moment
On rêve, on crève de jalousie
On en a tellement tellement tellement envie
Qu’il ne faut jamais s’en priver
On voudrait tous être


Refrain

Et se sentir ailleurs

Un autre costume
Une autre voie
D’autres coutumes
Faire d’autres choix
Se réveiller dans une autre peau
Et voir la vie sous un ciel nouveau
Le ciel de


Quelqu’un d’autre

La Grande Sophie

Pour moi, quelqu'un d'autre, ça pourrait commencer par changer de tête !



Si vous avez envie de vous amuser, le site pour changer de coiffure sans le regretter amèrement, c'est ici.

Lire la suite

Sisters

Publié le 14 Avril 2009 par Maligreen dans Song Of The Day





Lire la suite

One thing I'm missing is in your eyes

Publié le 13 Avril 2009 par Maligreen dans Song Of The Day



(cause I found love)
Lire la suite

first day of my life

Publié le 7 Avril 2009 par Maligreen dans Song Of The Day



pour ceux qui peuvent pas voir You Tube...


Merci Falké
Lire la suite

Maman j'm'ennuie, j'sais pas quoi faire...

Publié le 6 Avril 2009 par Maligreen dans Au jour le jour

Pfffiou, j'ai entendu ça tout le week-end.

Enfin à part quand
- on était au ciné entrain de regarder Monstres contre Aliens (très drôle par ailleurs),
- ils jouaient à Pokemon sur la DS
- ils regardaient Bob l'Eponge en mangeant leurs céréales les matins (le week-end c'est permis)

Sinon, même au parc, il aurait fallu que je leur dise quoi faire.
"
c'est nul, j'ai pas de copain pour jouer.
J'ai déjà lu toutes mes BD
Roméo il est tout le temps dans ses BD, et toi t'es tout le temps sur ton ordi (sic) et personne veut jouer avec moi"

C'est stressant à force.
En plus j'ai quand même : organisé nos sorties du week-end autour d'eux (sinon on serait aller voir Gran Torino et on aurait passé la nuit au Planète Rock), lu des histoires, fait des parties de Mistigri, de ni oui ni non... mais c'est vrai que bon, jouer aux cartes, aux jeux de société, ça va bien un moment. Du coup je finis par culpabiliser moi.

En fouinant sur le net j'ai trouvé un article super intéressant d'où il ressort les phrases clés suivantes :
1. Les parents devraient être heureux que leurs enfants s'ennuient. Cela fait naître la possibilité d'un changement d'état intérieur, d'ouverture à l'autre
2. Les enfants qui ne s'ennuient jamais, au prétexte qu'ils passeraient toute leur vie à jouer aux jeux vidéo ou à la console, risquent fort d'être dans une situation de tristesse cachée, confinant à la mélancolie, parce que non reconnue. Jouer à la console n'apporte pas de véritable consolation.
3. Un enfant s'ennuie parce qu'il vit, tout simplement. Si ses parents lui laissent des temps pour le désœuvrement, l'inactivité, la rêverie et le repos, l'enfant traversera ses expériences inhérentes à la vie humaine. L'ennui est relatif au désir.

Et le mot de la fin :
Comme parents, nous avons à être avec nos enfants, à passer du temps ensemble, pour le plaisir, et pas seulement pour l'obligation de faire quelque chose.

Ahhh, ça va mieux !

Le lien vers l'article entier est ici.

Lire la suite

Afficher plus d'articles