Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A quoi pense-t-elle ?

Publié le 27 Avril 2010 par Maligreen dans Au jour le jour

plus si petite ...

 


Aux dernières vacances biensûr !

 

Des photos dans l'album "trop dures les vacances".


Lire la suite

Cadeau d'anniv' en avance cette année

Publié le 27 Avril 2010 par Maligreen dans Au jour le jour

Et oui cette année, mon plus beau cadeau d'anniversaire de deux jours en avance est la naissance de la petite Lilly, le plus beau bébé fille du monde né ce jour là.... en tous cas certainement une des plus attendue, fabriquée avec tellement d'amour et de patience... j'ai tellement hâte de la prendre dans mes bras pour faire sa rencontre !


En attendant je profite des photos du papa gaga, et j'en ai piqué une que voilà :


Lilly.JPG


Félicitations Caro et Juju, et encore, le mot est faible et fade comparé à ce que je ressens.


Bon et puis un truc aussi, dès que j'ai dit aux enfants que Lilly était née, Alice a dit  : bébé lilly !!!


Donc pour que vous sachiez ce qui vous attend, ce qui l'attend dans la cour de récré... je vous présente, Bébé Lilly... idole d'Alice (derrière Britney et Michael).



Lire la suite

Garoroooooock !

Publié le 17 Avril 2010 par Maligreen dans Ciné - Musique etc

Le week-end de Pâques cette année a été placé sous le signe non pas des cloches en chocolat, mais de bonne musique qui dépote. J'ai assisté à deux soirées de concerts au festival Garorock à Marmande.

 

Marmande, petite ville du 47, avec un joli petit centre ville, un pont, une gare, des zones industrielles.

 

Une petite ville bien tranquille, qui se retrouve pendant 3 jours colonisée par 40 000 festivaliers, plutôt très jeunes, plutôt très alcoolisés et drogués (aux drogues douces tout de même, mais ça roulait vraiment dans tous les coins et en permanence), et plutôt bon esprit et de bonne humeur malgré la croute de boue qui leur couvrait les pieds juqu'aux genoux. Boue récupérée en pataugeant au camping, et qui retombait en croute en se démenant dans les concerts...

 

Je me suis donc sentie rajeunir au contact de tous ces jeunes plein de vie, j'ai adoré moi aussi crier, brandir ma bière, et scander "revolución !!" quand l'occasion se présentait, ça m'a fait un bien fou de me déconnecter de ma vie réelle, confrontée aux costars cravate toute la journée.

 

Côté organisation, rien à dire, le festival gère un très grand nombre de visiteurs, mais l'infrastructure est adaptée, on ne fait la queue plus de 5 minutes aux toilettes sèches entre deux concerts, (sûrement parce que seule la population féminine s'oriente vers cette solution pour évacuer les litres de bière... les mecs ayant quand même tendance à pisser partout), et il est rapide aussi d'obtenir un bon sandwich mayo ou bio à un des nombreux stands de bouffe.

 

Côté musique : je me suis vraiment régalée.

 

J'ai commencé le week-end avec l'énergique Izia, fille de son père, rockeuse et sexy jusqu'au bout du mini-short qui quand elle donne un concert "fait l'amour avec le public" - c'est elle qui le dit- et c'est vrai. Du rock qui se hurle, qui se vit, qui transpire, et ça fait du bien.

 

Ensuite si mes souvenirs sont bons je suis allée applaudir de loin Archive. Ce groupe que je connaissais pour des versions surtout acoustiques de leurs titres de rock un peu lanscinant, je l'ai regardé jouer, mais je n'étais pas dedans. Je n'ai pas senti d'échange avec le public, c'était froid... bof bof.

 

Après, Raggasonic. Moi ça me rappelait un groupe dans les 90's, "Raggasonic from Marseiiiiiillle", et apparemment ils ont continué à jouer depuis car les jeunes reprenaient leurs refrains. Bon c'était du reggae, c'était dansant, joyeux, et un peu chiant à la longue. Ca me fait toujours penser aux concerts de Bob Marley, desquels on ne devait pas avoir envie de repartir au bout d'une demi heure.

 

J'ai terminé cette soirée avec Le Peuple de l'Herbe, très bonne surprise, musique electro rock dont les rythmes étaient très prenants. Je ne connaissais rien d'eux, et j'ai immédiatement été conquise. Là il était 1h30, et je commençais à m'endormir debout dans mes bottes à talon, j'étais arrivée en tenue de secrétaire de journée et la semaine dans les pattes... donc on est rentré se reposer les yeux et les pieds.

 

Le lendemain soir j'ai forcé Philou à m'accompagner avant que tout le monde soit prêt car je voulais voir Eiffel. J'ai pu voir une demi-heure de concert, et j'ai été assez déçue. On leur reproche toujours la même chose, d'être des copies de Noir Désir, et si leurs derniers titres m'avaient fait évoluer dans cette idée, ben c'est revenu quand je les ai vu sur scène. Ils leur manque quelque chose, une aura. C'était honnête, mais pas inoubliable. Et un peu trop bourin à mon goût.

 

Deuxième concert du samedi soir :Java ! De Java je ne connaissais que la chanson Pépètes, et là je suis arrivée au milieu d'un public survolté, sautillant partout, au rythme de la voix du chanteur débitant des paroles façon rap, et puis musicalement, de l'accordéon, des cuivres, beaucoup d'instruments. Beaucoup de talent et d'énergie sur scène, beaucoup de succès auprès des jeunes en face qui connaissaient encore une fois les refrains sur les bouts des doigts. J'essayais de suivre, et j'ai beaucoup aimé. Un vrai spectacle, un peu théatrale.

 

Ensuite le groupe Belge Ghinzu, que je connaissais pour sa chanson "Do your read me" s'est démené et nous a emporté dans des titres rock très réussis, ça fait penser un peu à Muse, un peu à Placebo, c'était très bien.

 

Pause sandwich, bière pipi etc

avant d'attaquer le gros morceau du festival : Wax Tailor

Quand on aime, on ne peut qu'adorer assister à leur concert. C'était top, le problème c'est que c'était clairement le concert le plus prisé et que reléguée au fond du châpiteau je n'ai rien vu, ça aurait aussi bien pu être un cd... car oui ça y ressemblait vraiment beaucoup.

 

The bonne suprise, pour finir, la fabuleuse Miss Platnum que ma petite soeur m'avait fait découvrir l'an dernier. On l'a entendue à la radio, cette roumaine décapante, scander "Give me the food" et "I wan't a mercedes Benz" et en concert, waaaaa ! j'ai regretté de n'avoir pas quitté plus tôt Wax Tailor car j'ai râté la moitié de sa performance et c'était énorme.

Elle a son propre univers, un look terrible fait d'une robe verte à paillettes (elle est rondelette mais assume) et de baskets aux pieds et elle se bouge fait des chorés, agite des petits mouchoirs façon danseuse des balkans avec deux danseuses/choristes autour d'elle. Sa musique ? du hip hop avec des cuivres, des rythmes un peu gitans par moment.

Je vous invite à découvrir cette chanteuse si vous ne connaissez pas.

 

Voilà c'était Garorock, mon premier vrai festival de musique, à mon âge et sachant que j'ai vu des dizaines de concert en 20 ans il était temps, mais je suis prête à y retourner. Surtout que moi je ne dors pas au camping mais chez Sophie, au chaud et que je mange du gigot le midi !

Lire la suite

7 ans... l'âge de raison ?

Publié le 8 Avril 2010 par Maligreen dans Au jour le jour

Quand Alice et moi avons regardé les Enfoirés, elle a accroché sur une chanson. Elle me la rechante approximativement et je reconnais Womanizer, de Britney Spears.


Depuis elle a du voir le clip 50 fois, elle est fan.

 

 

1er visionnage : ah mais, elle est à poil ! moi j'aurais pas accepté de me mettre à poil comme ça.


2ème visionnage : mais pourquoi ils se laissent faire les garçons ???

Je lui explique le concept de Womanizer : ça veut dire que ce sont les femmes qui ont le pouvoir.


10ème visionnage : en fait ça lui va pas mal de se mettre cul nu !


xème visionnage : elle est tellement contente d'avoir le pouvoir qu'elle se met cul nu !

Moi je veux être comme elle, avec les habits noirs et les cheveux rouges.


Moi : Mais oui ma fille, quand tu seras grande...

elle : Non maintenant !


Son moment préféré ? Quelle se repasse en boucle ? c'est à  2 minutes 13 secondes de video...

Lire la suite