Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Après le quart d'heure de gloire... l'heure de gloire !

Publié le 22 Mai 2012 par Maligreen dans Au jour le jour

vintageUne heure de gloire passée à parader comme une princesse à l'arrière d'une authentique voiture américaine de collection (une Excalibur), à circuler dans les rues de Nîmes un dimanche matin ensoleillé, à se dire en agitant la main et en souriant aux badauds au bord de la route, que des moments pareils, ça n'arrive pas si souvent... et que si j'étais restée dans ma vie d'avant, je n'aurais jamais été la pin up dans la voiture, mais au mieux la femme sur le bas côté qui regarde passer en famille la voiture avec de grands yeux envieux... :P

 

Je ne dis pas que celà compense l'échec de mon mariage, mais au moins, ça m'aide à avaler la pilule ! Ce week-end là j'ai joué un rôle, j'ai défilé sur scène, je me suis fait prendre en photo par des tas de gens ravis... j'en ai fait un album intitulé Nîmes USA Vintage, je vous laisse regarder :)

Lire la suite

It was lovely having sex with you...

Publié le 22 Mai 2012 par Maligreen

have a wonderful day !

C'est avec ces mots et un panier de muffins à la main, qu'en plein coeur de la saison finale de Desperate Housewives, la rousse incendiaire Bree Van De Kamp reconduit un homme en dehors de chez elle au petit matin, un bellâtre fraîchement rencontré dans un bar et "consommé" dans l'heure suivante. Celà ne ressemble guère au style de la ménagère maniaque et froide comme un glaçon qui dans la deuxième saison avouait à son amant ne pas vouloir de caresses intimes de la part d'un homme "because I'm a republican !"

Mais Bree a changé et à son coup d'un soir elle explique :
"je ne veux pas d'une relation avec toi
j'ai arrêté d'espérer que chaque rendez-vous aboutisse à une relation sérieuse
j'ai eu des maris et des boyfriends, et ils m'ont tous brisé le coeur
maintenant tout ce que je veux, c'est un homme dans mon lit la nuit, brièvement"
(J'ai cru m'entendre...)

Que de chemin parcouru pour ces quatre femmes si loin de nous, inventées de toute pièce par des scénaristes, leurs vies ne ressemblent pas aux notres, que nous soyons mères au foyer ou femmes actives. Et pourtant... Chaque personnage raisonne en nous, et je peux vous dire que voir la fin de cette série a été pour moi un gros choc, vous pourrez interroger mon fils qui m'a vue éclater en sanglot et à qui j'ai du expliquer que personne n'était mort, enfin si, mais pas dans la vraie vie (je ne spoil pas, promis mais préparez vous ça va être dur !).
Cette dernière saison est vraiment tournée plus que jamais vers les sentiments d'amitié, et d'amour. Alors que Susan et Mike sont à la plénitude de leur couple, que Gabrielle est de moins en moins égoïste et prouve son amour inconditionnel à son mari, que Bree se cherche plus que jamais, Lynette et Tom sont en pleine tourmente et c'est de loin l'histoire qui m'a le plus bouleversée. Allez savoir pourquoi... 

Quoi qu'il en soit, elles va me manquer cette bande d'anorexiques névrosées, peut être parce que tout ce qu'elles voulaient c'est trouver le bonheur... tout comme moi.
Wisteria Lane / Aucamville... même combat ?

Lire la suite

Au bon endroit, au bon moment...

Publié le 6 Mai 2012 par Maligreen dans Au jour le jour

photo--11-.JPGJeudi soir, le 3 mai, j'étais en terrasse au JGO, avec des amis, sans savoir que c'était l'endroit que François Hollande suivi de sa cour avait choisi pour venir boire un coup après le dernier gros meeting de la campagne, à Toulouse. (Meeting auquel j'ai essayé d'accéder sans succès, les accès étaient bouchés depuis des heures, les CRS m'ont dit: c'est complet !)

 

J'ai donc eu la chance d'être aux premières loges pour voir passer Lionel Jospin, Bertrand Delanöé, Pierre Moscovici, Robert Hue, Martine Aubry ou encore Sandrine Bonnaire et Michel Fugain pour la partie Show Biz. Puis François Hollande est arrivé, et là, j'ai vraiment pris conscience de ce qu'il se passait en France, tout le monde était sur-excité, partisans ou pas (j'étais avec des amis qui ne voteront pas pour lui), d'être aussi proches d'un homme qui peut être dans quelques heures va être élu président de la république. On a beau en parler depuis plusieurs mois, on a beau savoir que ça ne va pas changer nos vies (enfin surtout tant que Le Pen ne passe pas), il y a quand même une ferveur, un élan, un rassemblement autour de ces hommes que l'on ne peut pas nier.

 

J'étais ravie de le voir en vrai, de crier "François Président" ou encore "On va gagner" !!

 

hollande

Lire la suite

Mon 1/4 d'heure de gloire...

Publié le 1 Mai 2012 par Maligreen dans Coeur d'artichaut

photo--9-.JPG

photo--10-.JPG

 

En 1993, j'avais 17 ans, et je fantasmais sur un beau garçon qui le savait (qu'il était beau), et à l'époque, danser un slow avec lui suffisait à me rendre heureuse pendant 15 jours, j'avais à peu près 0 chance de sortir avec lui, j'étais une troll à ses yeux (enfin c'est ce que je pensais) et par ailleurs j'étais amoureuse de mon meilleur ami (ah pour ça j'ai toujours eu le chic). Une vraie vie d'ado quoi, qui croyait qu'elle finirait toute seule et pucelle jusqu'à 30 ans.

 

Et bien 19 ans plus tard, le beau garçon est toujours aussi beau, moi je suis beaucoup plus sûre de moi, et le rêve d'ado est devenu réalité. Il m'a invitée à son anniversaire, et il m'a embrassée. Moi, la petite rousse. Et ouais. La classe. Ca m'a retourné le cerveau, ce sentiment de victoire sur le passé, de revanche de l'ado mal dans ses converse mauves, pouvoir l'embrasser en vrai, et comme une femme, le sentir troublé et lui dire ensuite... "joyeux anniversaire..." ben ça va bien me rendre heureuse 15 jours bordel !!

 

Tout est possible les amis, tout !

Lire la suite