Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La barre est haute...

Publié le 7 Janvier 2013 par Maligreen

... très haute en ce début d'année... 

j'ai assisté samedi soir à Bercy à un concert exceptionnel ! Je suis allée à Paris voir les Shaka Ponk, que j'avais découverts à Bordeaux il y a presque deux ans, je m'étais dit à l'époque qu'il allaient monter très très vite... et je ne me suis pas trompée ! 

Un concert de presque 3h devant 15000 personnes, une ambiance de malade, un jeu de scène toujours aussi peaufiné avec les vidéos qui défilent et qui happent, qui fascinent au rythme des morceaux sur lesquels j'ai tellement souvent gigoté dans ma voiture ahhhh quel pied de danser, de crier "i'm pickkkkyyyyyyy" !!!

 

Et puis bon, c'était le dernier concert de la tournée...

il y avait des guests annoncés, et on espérait bien voir Bertrand Cantat qui chante sur leur dernier album le titre Palabra mi amor, et là encore, on a pas été déçu...

Samedi soir à Bercy, c'était THE place to BE !!

Les Shaka, digne relève du rock français !

 

Lire la suite

Et bonne année bien-sûr !

Publié le 3 Janvier 2013 par Maligreen dans Au jour le jour

En 2012, j'ai bien cru que j'allais y arriver !

et puis finalement non...

Je suis tombée amoureuse, j'ai vu de l'amour dans les yeux d'un homme... et puis pfuiiit

c'est reparti, retombé comme un soufflet et moi... avec.

 

La vie de célibataire c'est chouette, on est libre, on fait ce qu'on veut. Sauf que quand on entrevoit autre chose... quand on sent son coeur battre de nouveau pour un autre, ça dépasse tout ce que cette prétendue liberté apporte comme bonheur. C'est réconfortant, c'est essentiel, c'est TOUT d'un seul coup. Et quand ça échoue, la vie est déséquilibrée, il faut sortir l'échelle et remonter du fond du puit...

C'est donc le coeur blessé et fatigué que j'attaque 2013, mais il paraît que je suis une fille géniale, formidable, drôle, terriblement jolie alors... je vais guérir et y croire encore.

Je vous souhaite une bonne année 2013, à mes précieux amis, mes soeurs, mes parents, sans qui je serais vraiment au fond du puits, merci d'être là pour moi j'ai bien conscience de la chance que j'ai de vous avoir.

 

HNY

Lire la suite